Tout sur netlog

Netlog filait depuis quelque temps déjà du mauvais coton, mais cette fois, son sort est définitivement réglé. Les utilisateurs pourront télécharger leurs données (et ouvrir un compte sur le site frère Twoo).

La société française de rencontres sur internet Meetic rachète Massive Media, entreprise gantoise à laquelle appartiennent notamment Twoo et Netlog. Meetic a mis sur la table 18,9 millions d'euros, écrit samedi De Tijd.

Après une année difficile, Massive Media, l'entreprise derrière le réseau social Netlog, évolue vers un groupe de médias au portefeuille en ligne diversifié. "Nous voulons réunir les gens en temps réel, tant sur le web que par le biais d'applications mobiles", résument Toon Coppens et Lorenz Bogaert. Ce n'est un secret pour personne que Netlog a vu en 2010 une grande partie de ses visiteurs actifs partir pour le tout-puissant Facebook. Loin de faire l'unanimité, une nouvelle version du site du réseau social belge a encore accéléré ce processus. Mais les fondateurs Toon Coppens et Lorenz Bogaert n'ont pas baissé les bras. Le site remanié a été supprimé au profit de l'ancienne version plus populaire, et une série de nouveaux produits ont été développés et lancés sous la houlette de Massive Media.

Massive Media, à savoir l'entreprise gantoise à l'origine du site de socialisation Netlog, lance un site de rencontres. Précédemment déjà, elle avait aussi créé une plate-forme de jeux dans l'espoir d'atteindre un nouveau groupe-cible.

L'entreprise belge de réseau de socialisation Netlog est en quête d'un partenaire stratégique, "pour la faire évoluer encore".