Tout sur Nethys

Voo est désormais dirigé par le Franco-Américain Christopher Traggio, qui en devient le nouveau CEO, a annoncé mercredi Nethys, maison-mère de l'opérateur télécom wallon. Jos Donvil, qui en était le patron depuis quatre ans, assumera désormais la fonction de directeur financier (CFO) au sein du comité exécutif intérimaire du groupe Nethys.

Le tribunal de l'entreprise de Liège a ordonné lundi, en référé, la suspension de la vente de Voo à Providence, a confirmé l'opérateur Orange à l'agence Belga, après la publication de l'information par plusieurs médias.

L'intervention volontaire de Telenet dans la procédure visant à interdire à Nethys de vendre Voo à Providence retarde le procès d'un mois, rapporte vendredi L'Echo. L'affaire devrait être plaidée au début du mois de juin, tandis que la vente est toujours prévue pour le 30 de ce même mois.

Les administrateurs MR d'Enodia (ex-Publifin) réclament la tenue d'un conseil d'administration de cette intercommunale dès ce lundi, après l'annonce de l'annulation, par le gouvernement wallon, des ventes des filiales de Nethys. La démission, dans la foulée, du CA de Nethys, était devenue inéluctable au regard de ces décisions, ajoutent-ils, et doit être l'occasion de ramener de la sérénité dans ce dossier.

Le gouvernement wallon a pris dimanche trois arrêtés cassant les ventes, par Nethys, des parts de cette dernière dans le câblodistributeur Voo, la société d'énergie éolienne Elicio et la firme de services informatiques Win, ont annoncé le ministre-président Elio Di Rupo et le ministre des Pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne.

Dans la tourmente depuis la fin de la semaine passée après des révélations concernant une série de cessions d'actifs concurrentiels de Nethys, dont Voo, Win et Elicio, Stéphane Moreau a décidé de quitter ses fonctions d'administrateur délégué d'Ardentia, groupe auquel Nethys entend céder ses filiales Elicio (énergies renouvelables) et Win, spécialisée dans les télécoms à destination des entreprises, des administrations publiques et du secteur hospitalier.

Une bonne nouvelle pour les opérateurs alternatifs. Le régulateur télécom belge IBPT va introduire de nouveaux tarifs revus à la baisse, que les acteurs plus modestes devront payer à Telenet, Brutélé et Nethys pour accéder au câble. Voilà qui ouvre la porte à une concurrence à la fois plus nombreuse et sans doute plus abordable.