Tout sur NCSC

L'organisme gouvernemental britannique chargé de la cyber-sécurité a accusé jeudi un groupe de hackers de s'en prendre à des organisations travaillant à la mise au point d'un vaccin contre le nouveau coronavirus afin de voler leurs recherches, affirmant qu'il est "presque certain" qu'ils opèrent pour les renseignements russes.

La cyber-attaque du maliciel Petya, qui a touché diverses entreprises plus tôt cette semaine, a entre-temps dépassé son point culminant. Selon Microsoft, moins d'ordinateurs que prévu ont été infectés. Parmi les victimes, on trouve surtout des compagnies pétrolières et gazières, selon l'entreprise de sécurité Kaspersky.