Tout sur NASA

A présent que, selon la NASA, Voyager 1 a officiellement quitté notre système solaire, des puces des années soixante intégrées à des ordinateurs précoces foncent vers les étoiles.

La NASA avait précédemment déjà dévoilé son projet d'envoyer une imprimante 3D dans l'espace, dans le but d'imprimer des pièces de fusée et des produits alimentaires pour les astronautes. Les premiers tests de cette imprimante pour le moins spéciale ont été effectués avec succès.

Google va, conjointement avec la NASA, utiliser un superordinateur quantique canadien pour effectuer de la recherche en matière d'apprentissage machine ('machine learning').

La NASA ne parvient pas à garder sa sécurité ICT à niveau, tout particulièrement en ce qui concerne les différents projets de mission. Dans une déclaration, Paul Martin, inspecteur général de la NASA, admet que son organisation est aux prises avec des problèmes de sécurité IT. Le CIO de la NASA manque ainsi d'une vision globale des systèmes de cryptage de l'organisation, parce qu'à côté des systèmes 'institutionnels' (permettant le fonctionnement de la NASA en tant qu'institution), une masse de matériel ICT est achetée dans le cadre de 'missions'. Et malheureusement, "le CIO ne peut obliger que dans une mesure limitée les directorats de mission de la NASA à mettre en oeuvre les programmes de sécurité IT qu'il recommande ou fixe."