Tout sur Meng Wanzhou

La directrice d'Huawei, Meng Wanzhou, a quitté le Canada vendredi dernier pour regagner la Chine, après qu'un juge de Vancouver ait plus tôt dans la journée suspendu officiellement le mandat d'extradition à son égard. Il en résulte que quasiment trois ans après avoir été assignée à résidence à Vancouver, Wanzhou a pu quitter le pays.

Hier lundi, les Etats-Unis ont constitué une longue série de faits à charge de la directrice de l'entreprise télécom chinoise Huawei, Meng Wanzhou, mais aussi de la firme en général. Ces deux affaires risquent d'aggraver encore les relations déjà fragilisées entre Washington et Pékin.

Le fait que les Américains souhaitent depuis belle lurette que les entreprises Huawei et ZTE aillent... se faire voir ailleurs, n'est plus un secret pour personne. Mais en 2018, la pression exercée sur les deux entreprises a encore augmenté, mais toujours sans la moindre preuve tangible.

La directrice financière du groupe chinois Huawei est libérée sous conditions. Voilà la décision prise par un juge canadien. Son incarcération avait ces derniers jours provoqué de fortes tensions entre les Etats-Unis et la Chine, alors qu'un conflit commercial battait déjà son plein.