Tout sur Mark Howe

L'année dernière, Google a réfuté 2,3 milliards de publicités pernicieuses. Il s'agissait entre autres de 58,8 millions d'annonces destinées à du 'phishing' (hameçonnage). Des personnes mal intentionnées tentaient ainsi de mettre la main sur des noms d'utilisateur et des mots de passe de personnes ne soupçonnant rien. Nombre de ces annonces d'hameçonnage ont été bloquées, avant même que quelqu'un puisse les voir, selon Google.