Tout sur Margrethe Vestager

Quiconque souhaite réserver une chambre d'hôtel, ouvrir un compte en banque ou étudier dans un autre pays de l'UE, devrait bientôt pouvoir s'identifier au moyen d'une ID numérique tel Itsme. Cette preuve d'identité devrait en outre donner accès aux grandes plates-formes internet telles Facebook et Google, s'il n'en tient qu'à la Commission européenne.

L'éditeur de logiciels Valve, connu pour sa plate-forme de jeux Steam, et cinq autres éditeurs de jeux se sont vu conjointement infliger par la Commission européenne une amende de 7,8 millions d'euros pour avoir procédé à du géo-blocage. Cela implique qu'en fonction de leur localisation géographique, des consommateurs sont dans l'impossibilité d'acheter et d'activer certains jeux via internet.

La Commission européenne a présenté mardi son plan attendu de longue date qui vise à enfin imposer sa loi aux géants du numérique accusés d'abuser de leur pouvoir, en définissant une liste d'obligations et d'interdictions assortie de sanctions dissuasives en cas de non respect.

La Commission européenne a entamé une enquête temporaire sur l'abus de données de vente de concurrents par le magasin web Amazon. Voilà ce qu'annonce la commissaire européenne en charge de la concurrence, Margrethe Vestager, lors d'une conférence de presse.

La Commission européenne entame un examen approfondi du rachat envisagé de l'entreprise de sécurité numérique Gemalto par la firme technologique française Thales. Le contrôleur en charge de la concurrence est préoccupé par le fait que cette transaction pourrait conduire à une augmentation des prix et à une réduction du choix dans le secteur du matériel de sécurité.

Le directeur de Google, Sundar Pichai, se concerte par voie téléphonique avec la commissaire européenne Margrethe Vestager (en charge de la concurrence) à propos de la méga-amende européenne suspendue au-dessus de la tête de l'entreprise. Voilà ce que révèlent des sources proches de l'affaire à l'agence de presse Bloomberg.

Les entreprises européennes disposant de technologies cruciales doivent être protégées contre des rachats par des firmes étrangères. Voilà ce qu'a déclaré l'euro-commissaire Margrethe Vestager en charge de la concurrence.

Le géant internet Google cesserait de discriminer ses concurrents, lorsque les internautes recherchent des produits et services. Un porte-parole de la Commission européenne confirme en effet que l'entreprise américaine a fait cette promesse. Elle a jusqu'au 28 septembre pour traduire ses propos en actes.

Une organisation allemande de consommateurs a déposé à Berlin une plainte en justice à l'encontre de WhatsApp. L'organisation VZBV n'accepte pas que les conditions de respect de la vie privée appliquées par le service de messagerie aient été adaptées en août dernier pour que des informations puissent être échangées entre WhatsApp et sa société mère Facebook.

Facebook a remis aux autorités européennes de la concurrence des "informations fausses ou trompeuses" lors du rachat du service de messagerie WhatsApp en 2014. Selon la commissaire de l'UE, Margrethe Vestager (en charge de la concurrence), cela s'est passé, lorsque Bruxelles examinait ledit rachat.