Tout sur Marcourt

Le vice-président et ministre de l'économie wallon Jean-Claude Marcourt (PS) est en train de tisser des liens avec la métropole chinoise Shenzhen et avec la capitale taïwanaise Taipei. "Shenzhen et Taipei se positionnent comme d'importantes zones technologiques, mais en Wallonie, il nous faut jouer aussi la carte numérique", affirme-t-il.

Le gouvernement wallon a décidé jeudi d'affecter 3,1 millions d'euros au développement du wi-fi gratuit pour les habitants, travailleurs et visiteurs de six villes wallonnes (Mons, Liège, Bastogne, Namur, Ottignies-Louvain-la-Neuve et Tournai), avant peut-être Charleroi et Spa-Francorchamps, a indiqué le ministre de l'Economie Jean-Claude Marcourt.

L'enquête des "usages ICT en Wallonie" effectuée fin 2009 par l'AWT sur 5 publics-cibles (entreprises, citoyens, communes, écoles, tourisme) révèle des progrès légers, mais insuffisants. Les résultats, globalement mitigés, font dire à Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l'économie et des technologies nouvelles, que "le verre est, selon la coloration que chacun voudra lui donner, à moitié vide ou à moitié plein. On progresse, c'est l'essentiel, mais on n'est pas encore au niveau voulu. Le développement ICT reste insuffisant, un 'effort est à faire du côté des entreprises et de l'enseignement."