Tout sur Londres

Le géant IT indien Wipro a conclu un accord en vue de racheter le fournisseur des services financiers Capco pour 1,45 milliard de dollars.

Le groupe IT NTT a choisi un nouveau CEO à l'échelle mondiale. C'est Abhijit Dubey qui succédera à Jason Goodall au printemps prochain.

Google Maps va faire l'objet d'un nouveau design. La nouvelle version devrait être plus détaillée et faciliter l'identification sur les cartes d'éléments naturels comme des montagnes, forêts et déserts.

L'entreprise à l'initiative de l'appli vidéo TikTok négocie avec le gouvernement britannique quant à l'établissement de son siège central à Londres. Voilà ce qu'annonce un initié à l'agence de presse Reuters. En déménageant dans la capitale britannique, TikTok entend faire taire la critique, selon laquelle l'appli entretient des liens étroits avec les autorités chinoises.

L'organisme gouvernemental britannique chargé de la cyber-sécurité a accusé jeudi un groupe de hackers de s'en prendre à des organisations travaillant à la mise au point d'un vaccin contre le nouveau coronavirus afin de voler leurs recherches, affirmant qu'il est "presque certain" qu'ils opèrent pour les renseignements russes.

Microsoft prévoit de fermer ses magasins physiques. Il s'agit surtout de boutiques situées dans des centres commerciaux américains. Les " Microsoft Experience Centers " de Londres, New York, Sydney et Redmond, quant à eux, resteront ouverts.

WeGroup fait partie de ces start-up qui assistent le monde de l'assurance dans sa transformation numérique. L'entreprise d'Arvid De Coster, Rémi Wildschut et Bjorn Vuylsteker a récolté l'an dernier plus de 2 millions a au total.

L'appli vidéo chinoise populaire TikTok est en quête d'un site pour implanter son siège central. Son propriétaire chinois Bytedance veut mettre fin à l'image chinoise de l'appli et recherche par conséquent un endroit en dehors de la Chine. 'Singapour, Londres et Dublin tiennent la corde', révèlent des sources proches de l'entreprise au journal d'affaires The Wall Street Journal.

(Belga) L'autorité des transports londonienne (TfL) a annoncé lundi avoir refusé de renouveler la licence d'exercer d'Uber dans la capitale britannique, pointant du doigt un nombre très élevé de chauffeurs non autorisés mais inscrits sur la plateforme de réservation, au risque de mettre en danger les utilisateurs.