Tout sur licence

Le régulateur télécoms belge met Telenet et Voo en demeure du fait que les deux opérateurs n'ont encore et toujours pas utilisé leur licence 3G. Telenet souhaite cependant lancer un produit 3G.

Selon le spécialiste de la sécurité Safenet, les éditeurs de logiciels accordent trop peu d'attention aux modèles de licence et au suivi d'utilisation de leurs produits et passent ainsi à côté de pas mal de rentrées financières.

Notre pays espère tirer 360 millions d'euros de la mise aux enchères des fréquences de la bande des 800 MHz. C'est là 90 millions d'euros de plus qu'attendu d'abord, mais les communautés aspirent elles aussi à une part du gâteau.

Aux Pays-Bas, cinq licences pour réseaux mobiles 4G ont été attribuées pour un montant d'à peine 2,6 millions d'euros. Le ministre Van Quickenborne comptait, lui, sur 15 millions d'euros pour une seule licence belge.Aux Pays-Bas, les enchères pour la bande de fréquences 2,6 GHz appropriée pour les solutions de données mobiles rapides, se sont avérées décevantes. Les autorités avaient tablé sur six licences, mais finalement, il n'y avait que cinq candidats. Il en est résulté d'une part que toutes les fréquences disponibles n'ont pas été attribués et d'autre part que les enchères n'ont pas rapporté ce qu'on attendait et de loin. Le montant n'a été en effet que de 2,6 millions d'euro. KPN versera 909.000 euros, Tele2 400.000, Vodafone 200.000 et T-Mobile 109.000 euros. Les nouveaux venus sont Ziggo et UPC, qui ont créé la co-entreprise (joint venture) Ziggo 4 et qui ont mis plus d'un million d'euros sur la table. UPC est une entreprise soeur de Telenet. Comme on le sait, Telenet elle-même s'intéresse aux licences 3G et 4G qui devraient être mises aux enchères en septembre en Belgique, mais qui pourraient être reportées en raison de la situation politique.