Tout sur Liberté

C'est sur un #jesuischarlie que Mark Zuckerberg a clôturé son plaidoyer en faveur de la liberté d'expression. Vous avez dit hypocrisie? Car Facebook rétribue depuis des années déjà toute une armée de petits singes 'censureurs' pour supprimer tout ce qui heurte les valeurs américaine conservatrices.