Les Etats-Unis poursuivent un Coréen du Nord pour le rançongiciel 'WannaCry'

Les Etats-Unis poursuivent un Coréen du Nord pour le rançongiciel 'WannaCry'

Les autorités américaines vont poursuivre un présumé pirate nord-coréen. Cet homme, appelé Park Jin Hyok, est soupçonné d'être lié aux cyber-attaques lancées contre Sony Pictures et la banque centrale du Bangladesh. Il serait également à l'origine de la diffusion du rançongiciel (ransomware) WannaCry.

'La Corée du Nord va lancer des attaques via Android'

'La Corée du Nord va lancer des attaques via Android'

Des pirates d'état nord-coréens prépareraient des attaques via Android, le système d'exploitation le plus utilisé au monde. Le malfamé groupe de hackers Lazarus, qui entretiendrait des liens avec l'état communiste, élargirait à présent son attention à la plate-forme mobile, selon l'entreprise de sécurité McAfee hier lundi.

WannaCry initialement écrit en chinois

WannaCry initialement écrit en chinois

Selon une analyse linguistique effectuée par l'entreprise de sécurité Flashpoint, les textes dans le rançongiciel WannaCry auraient été écrits par des personnes ayant le chinois comme langue maternelle.

Attaque WannaCry: d'autres indices ciblent la Corée du Nord

Attaque WannaCry: d'autres indices ciblent la Corée du Nord

Le groupe de pirates Lazarus, soupçonné d'entretenir des liens avec la Corée du Nord, est très probablement à l'origine de la cyber-attaque basée sur le virus WannaCry à l'échelle mondiale. Voilà ce qu'affirme l'éditeur américain de logiciels antivirus Symantec. Précédemment déjà, certains indices menant à Lazarus avaient été découverts, mais des experts en cyber-sécurité avaient émis des doutes à ce propos.

La Corée du Nord peut-être impliquée dans des cyber-attaques

La Corée du Nord peut-être impliquée dans des cyber-attaques

Il se pourrait qu'il y ait un lien entre la Corée du Nord et la gigantesque cyber-attaque qui a touché depuis vendredi des dizaines de milliers d'entreprises et d'administrations. Voilà ce qu'ont déclaré des experts en cyber-sécurité hier lundi.