Tout sur Lapsus

La bande en question a en mars pénétré à plusieurs reprises dans les systèmes du fournisseur de réseaux T-Mobile, comme ce dernier l'affirme lui-même dans un communiqué. Selon l'entreprise, aucune donnée de clients ou autre information sensible n'aurait pris la clé des champs.

Les entreprises technologiques Apple et Meta, la société-mère de Facebook, auraient transmis des données clients à des pirates informatiques se faisant passer pour des agents des forces de l'ordre. C'est ce que rapporte mercredi l'agence de presse financière Bloomberg, citant des sources proches du dossier. Selon ces dernières, les données comprenaient des adresses, des numéros de téléphone et des adresses IP. Cela se serait produit lors d'une fausse demande en urgence de données.

Samsung aurait été la victime de la même bande qui a précédemment déjà attaqué Nvidia. A l'entendre, cette bande aurait dévoilé en ligne 190 Go de données sensibles environ du géant technologique.