Tout sur KU Leuven

La KU Leuven, l'UGent et l'UCLouvain figurent dans les 200 meilleures universités aux mondes, ressort-il du QS world university ranking, un classement annuel des 1.300 meilleures universités du monde dévoilé mercredi par le bureau anglais d'analyse de l'éducation supérieure, Quacquarelli Symonds (QS). Parmi les neuf établissements belges présents dans le classement, seul un progresse par rapport à la précédente mouture.

L'imec présente un microprocesseur à 8 bits extrêmement mince et pliable, tout en disposant d'une puissance de calcul suffisante pour faire tourner des applications à petite échelle. En même temps, son faible prix de revient permettra de l'intégrer quasiment partout.

MONA, une émanation de la KU Leuven, et l'institut de recherche VITO ont mis au point une intelligence artificielle capable de détecter les premiers signes de cécité. La technologie sera disponible à partir de cette année pour les hôpitaux et les oculistes.

CoMoveIT, une spin-off de la KU Leuven Campus Brugge, vient de mettre au point un fauteuil roulant intelligent s'appuyant sur des capteurs et de l'intelligence artificielle. Ce fauteuil roulant est spécialement destiné aux personnes éprouvant des difficultés à utiliser le joystick des fauteuils roulants électriques traditionnels.

La KU Leuven remporte l'award pour son 'Covid-19 Project of the Year 2020': un prix qui récompense la manière dont l'université s'est vue contrainte de migrer cette année avec succès vers un modèle hybride.

L'entreprise louvaniste de sécurisation d'applis Guardsquare réalise son premier rachat. Celui-ci devrait compléter le passage du stade de firme de produits à celui d'entreprise de plates-formes.

La cybercriminalité relative au trafic de noms de domaine reste trop méconnue. Ainsi, la pandémie du Covid-19 a été largement détournée vers des sites malveillants, notamment grâce à une URL du style 'masques.be'.

Divers scientifiques et experts belges ont le mois dernier pesé le pour et le contre d'une appli de traçage de contacts, surtout dans l'optique d'une prochaine pandémie. Dans un rapport, ils invitent à en examiner les avantages et les inconvénients. Une appli peut certes venir en aide, mais elle ne s'avère pas toujours salvatrice.