Tout sur KLM

Comme les grandes vacances ne sont plus guère éloignées à présent, des spammers (auteurs de pourriels) abusent de l'appellation Walibi et Efteling pour proposer soi-disant des tickets gratuits. Ce qui est étonnant ici, c'est que les URL utilisées sont quasiment identiques à celles des véritables sites web de ces parcs d'attractions.

Des discussions quant à la gestion des services IT entraînent pas mal de perturbations à la tête d'Air France et de KLM. Les Pays-Bas ne veulent en effet pas se départir de certaines activités au grand désappointement des Français.