Tout sur Kate

KBC va désormais passer à un modèle "digital first", dans lequel les produits sont conçus comme s'ils n'étaient vendus que sous forme numérique. Le bancassureur va aussi lancer un assistant numérique personnel s'appuyant sur l'intelligence artificielle (IA) en novembre. Les clients sont cependant toujours les bienvenus dans les agences, a insisté vendredi son patron Johan Thijs.