Tout sur Kaspersky Lab

Un centre de données installé à Zürich en Suisse se chargera dorénavant de traiter les données des utilisateurs européens de Kaspersky Lab. L'investissement de quelque 3 millions de dollars a pour objectif de rétablir la confiance des pouvoirs publics et des entreprises envers la firme de sécurité russe. 'C'est là notre réponse à l'actuelle situation géopolitique.'

L'UE a voté une motion interdisant à Kaspersky d'encore vendre ses logiciels aux institutions de l'Union européenne. L'entreprise antivirus arrête par conséquent de collaborer avec Europol et NoMoreRansom.

Twitter ne veut dorénavant plus de publicité de l'entreprise de cyber-sécurité Kaspersky Lab sur sa plate-forme. Pour expliquer cette décision, Twitter fait entre autres référence aux dires des autorités américaines, selon lesquels Kaspersky entretiendrait des liens avec les services de renseignements et gouvernementaux russes.

Le service de messagerie sécurisé Telegram a été exploité par des pirates pour expédier un nouveau type de maliciel (malware). Voilà ce qu'annonce l'entreprise de sécurité Kaspersky. Le problème a été entre-temps résolu.

Kaspersky Lab va en appel de l'interdiction d'utiliser son software par les institutions publiques américaines. Cette interdiction avait été décidée en septembre, parce que les Etats-Unis craignent que la firme de sécurité russe ne se livre via ses logiciels à des opérations d'espionnage au profit du Kremlin.

Sur l'ensemble des incidents de sécurité IT qui ont eu lieu l'année dernière dans les entreprises au niveau mondial, 46 pour cent furent causés inconsciemment ou involontairement par des collaborateurs de ces firmes. Dans 40 pour cent des cas, les collaborateurs impliqués ont cependant tenté de dissimuler l'incident par la suite. Voilà ce que dévoile l'entreprise de sécurité Kaspersky Lab au terme d'une recherche qu'elle a effectuée conjointement avec B2B International parmi 5.000 entreprises dans le monde.

Le nombre de victimes de ce qu'on appelle le ransomware (rançongiciel) a crû de manière exponentielle ces dernières années, selon le Centre pour la Cyber-sécurité et la Federal Computer Crime Unit. Pour contrer le phénomène, le duo va collaborer avec des partenaires internationaux, dont Kaspersky Lab.

Tout roule pour vous? Du moins sauf imprévu pour lequel vous ne possédez ni la connaissance ni la compétence. La méconnaissance peut s'avérer très coûteuse en matière de sécurité. La carence d'experts menace notre sécurité à tous, selon Martijn Van Lom, directeur de Kaspersky Lab Benelux.