Tout sur Jeroen Franssen

Agoria juge l'accord sur la réforme du marché du travail que le gouvernement fédéral a conclu cette nuit 'd'accord des opportunités manquées'. Selon la fédération technologique, l'accord ne générera pas un taux d'activité de quatre-vingts pour cent, comme le veut le gouvernement. Il n'y a que sur la période de préavis plus flexible qu'Agoria se montre positive.

Pour arriver à un taux d'emploi de 80% d'ici 10 ans, il faudra créer 600.000 nouveaux emplois, selon l'analyse de la fédération de l'industrie technologique Agoria en collaboration avec les offices de l'emploi Actiris, Forem et VDAB. Pour les pourvoir, il sera nécessaire de mettre à l'emploi des personnes pour l'instant inactives, a-t-on affirmé mercredi.

L'impact de la robotisation sur le marché de l'emploi ne doit certainement pas être sous-estimé. La question centrale de ce débat consiste à savoir si les robots constituent une menace ou plutôt une opportunité. Les deux, semble être le consensus actuel. Sachant qu'au niveau des informaticiens, il importe de préciser de quels profils il s'agit et du/des secteurs impactés.