Tout sur Jeroen Baert

Il serait très facile d'envoyer des courriels au nom, par exemple, du Premier ministre Charles Michel, en raison d'une faille de sécurité, a annoncé jeudi le chercheur en informatique de l'université de Louvain, KU Leuven, Jeroen Baert. Plusieurs noms de domaines de messagerie fédéraux tels que fgov.be sont sensibles au problème, qui pourraient être exploités par des personnes mal intentionnées.