Tout sur Jan Peter Balkenende

KPN déclare n'avoir aucun indice que des clients aient été mis sur écoute dans le passé ou que la firme technologique chinoise Huawei ait dérobé des données de ceux-ci. Selon l'entreprise télécom néerlandaise, aucun fournisseur n'a eu un accès 'non-autorisé, incontrôlé et illimité' à ses réseaux et systèmes.