Tout sur Jan Jambon

Il serait très facile d'envoyer des courriels au nom, par exemple, du Premier ministre Charles Michel, en raison d'une faille de sécurité, a annoncé jeudi le chercheur en informatique de l'université de Louvain, KU Leuven, Jeroen Baert. Plusieurs noms de domaines de messagerie fédéraux tels que fgov.be sont sensibles au problème, qui pourraient être exploités par des personnes mal intentionnées.

Dès le 1er novembre, 6.000 personnes jouant un rôle important de maillon de la chaîne de la sécurité recevront une nouvelle carte SIM leur permettant d'avoir la priorité absolue dans le réseau de téléphonie mobile. "Ceux qui ont dû faire face aux attentats du 22 mars 2016, savent que la communication n'a pas été optimale", indique le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon.

Les agents de la police fédérale, la Sécurité d'Etat et la Défense pourront bientôt disposer d'un 'super-software' leur permettent de collecter des renseignements sur l'ensemble d'internet, afin de démasquer les terroristes et propagateurs de haine.

Pour des personnes ayant une bonne formation technique, il est parfaitement possible de découvrir les numéros de téléphone de gens qu'elles ne connaissent pas personnellement, comme des politiciens par exemple. Voilà ce qu'a observé le pirate éthique Inti de Ceukelaire.

Les cartes d'identité vont subir d'importantes adaptations d'ici deux ans et seront ainsi munies d'une puce électronique davantage sécurisée, ressort-il de la note de politique du ministre de l'Intérieur Jan Jambon, rapporte DS Avond, un supplément numérique de De Standaard.

Dix à douze agents recherchent pour l'instant les messages radicaux que les djihadistes postent sur internet. Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) souhaite porter ce nombre à une trentaine, peut-on lire dans Het Nieuwsblad et dans les journaux de Sudpresse ce lundi. "Il s'agit là d'une approche préventive de la radicalisation."