Tout sur Jae-yong Lee

Samsung a annoncé ses résultats du trimestre écoulé. Le géant technologique sud-coréen s'en tire particulièrement bien malgré tous les scandales auxquels il doit faire face. L'entreprise tente de résoudre l'un d'eux par un jeu de chaises musicales au niveau de sa direction.

Un procureur spécialement désigné en Corée du Sud a ordonné un mandat d'arrêt à l'encontre de Jae-Yong Lee, le numéro deux de Samsung. Il est suspecté de soudoiement, de détournement et d'implication dans un vaste scandale de corruption qui fait vaciller la position de la présidente du pays, Park Geun-Hye.