Tout sur internet of things

Après un affichage intelligent, Lenovo souhaite étendre encore sa gamme de produits connectés pour la maison. En 2019, elle sortira donc en Europe une lampe, une caméra et une fiche intelligentes pour les consommateurs.Lenovo est surtout connue pour être un fabricant d'ordinateurs et de smartphones (Motorola). Il y a quelque mois, l'entreprise présenta un affichage intelligent à commande vocale et bientôt, cette gamme devrait s'étoffer.La Smart Bulb est une lampe à intensité lumineuse ajustable, offrant un éclairage blanc ou jaune à commander au moyen d'une appli. Selon l'entreprise, sa lampe ne nécessitera ni adaptateur ni élément intermédiaire, faisant ainsi référence à l'éclairage Philips Hue qui en a besoin, lui.La Smart Camera est une caméra de surveillance domestique. Elle peut pivoter, zoomer et offrir une vision nocturne. De plus, elle peut effectuer des enregistrements audio et les reproduire. Par exemple pour aborder à distance quelqu'un dans votre habitation. Ce qui est pratique, c'est que les images peuvent être conservées tant dans le nuage que sur une carte-mémoire locale.Quant à la Smart Plug, c'est une fiche adaptatrice reliant un appareil à une prise de courant et permettant de télécommander l'appareil au moyen d'une appli. La fiche dispose aussi d'un bouton physique et promet de consommer moins de courant que l'appareil. Elle ne peut cependant ni reconnaître les appareils, ni mesurer leur consommation, comme c'est le cas des fiches de l'entreprise belge Smappee.Aux Etats-Unis, tous ces appareils sortiront sur le marché à partir du mois de novembre. La Smart Plug se vendra à 29,99 dollars, et la Smart Camera à 99,99 dollars. En Europe, le lancement est prévu pour début 2019, mais aucun prix n'a encore été annoncé.

Intellinet, un opérateur VoIP anversois, entend déployer chez nous aussi un réseau LoRa ouvert, qui fait actuellement fureur à Amsterdam. Détail important: le réseau sera librement disponible pour tous ceux qui y collaboreront.

Volkswagen a pu pendant six ans berner toutes sortes d'appareils de mesure avec l'aide de son logiciel embarqué. L'entreprise vient d'être prise la main dans le sac et tente de recoller les morceaux suite à sa duperie. "Mais la tricherie peut se manifester dans d'autres domaines aussi, comme dans l'Internet of Things (IoT)", affirme l'expert en sécurité Bruce Schneier.

Le service de police américain FBI a lancé une mise en garde contre de nouvelles menaces liées à l'internet des choses (IoT). Le FBI prodigue aussi quelques conseils aux entreprises et consommateurs.

Proximus a entamé le déploiement d'un nouveau réseau sans fil permettant l'interconnexion d'appareils. Ce faisant, notre pays est sur le point de disposer de son second réseau destiné à l'Internet des Objets. Les deux réseaux présentent néanmoins des différences.

Lors de Microsoft Build, l'on découvre aussi toute l'étendue des applications 'cloud' modernes. C'est ainsi qu'avec ses services dans le nuage, l'entreprise a trouvé une manière non seulement d'éviter que les vaches tombent malades, mais aussi de déterminer la période de fécondation idéale pour ces dernières.