Tout sur Intel

Intel enregistre une perte de chiffre d'affaires de sept pour cent. Ce recul est en grande partie dû au départ d'Apple en tant que client, mais la régression après le coronavirus et la crise des puces ont également plombé les résultats.

Le fondeur de puces Intel a racheté Ananki, un spécialiste en technologie pour réseaux 5G. Ananki, issue de l'Open Networking Foundation non-marchande, s'occupait de commercialiser une technologie réseautique open source.

Le géant américain des semi-conducteurs Intel a dévoilé mardi un plan d'investissement "historique" de jusqu'à 80 milliards d'euros dans l'Union européenne sur 10 ans pour produire des puces électroniques, avec comme projet phare l'implantation en Allemagne d'un "méga-site" de fabrication.

Plusieurs fondeurs de puces interrompent leurs livraisons à la Russie dans le cadre des sanctions occidentale prises à l'égard de cet état. Il s'agit entre autres d'AMD et d'Intel. TSMC lui aussi annonce vouloir à l'avenir respecter les sanctions.

Intel rachète le fabricant de systèmes Linux embarqués Linutronix. Selon le fondeur de puces, ce rachat reflète bien 'le dévouement de l'entreprise au noyau et à la communauté Linux'.

Le refroidissement d'équipements ICT reste un sujet 'chaud'. Non seulement au niveau du centre de données proprement dit, où les serveurs risquent la surchauffe, mais aussi du comité de direction.

La carence mondiale de puces n'est pas prête de prendre fin. Selon Pat Gelsinger, le directeur d'Intel, le plus grand groupe fondeur de puces à l'échelle internationale, elle se poursuivra en effet encore jusqu'en 2023, même si d'ici là, la situation devrait progressivement s'améliorer. Voilà ce que Gelsinger a déclaré jeudi lors de la présentation des résultats annuels de l'entreprise.

Intel ne devra finalement pas payer l'amende d'1,06 milliard d'euros qui aurait pu lui être infligée pour concurrence déloyale. Au bout de douze années, la Cour de Justice de l'Union européenne a en effet décidé qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves que les pratiques de l'entreprise nuisaient à la concurrence.

L'année dernière, les vendeurs de puces se sont particulièrement distingués. Une économie croissante et une pénurie de puces ont fait en sorte que les fabricants de semi-conducteurs ont conjointement et pour la première fois enregistré plus d'un demi-milliard de dollars de chiffre d'affaires.