Tout sur innovation

La sécurité dans la solidarité

La semaine dernière, une TV intelligente de Samsung a causé l'émoi, parce qu'elle pouvait enregistrer des conversations dans les habitations et les envoyer à des tiers. La Belgique menace de s'enliser dans d'interminables débats en matière de respect de la vie privée et d'utilisation des données en ligne, alors que l'on aspire vivement à la numérisation, à un monde et à une économie connectés. Résultat? Nous éprouvons du mal à devenir le pays progressiste moderne que nous voulons être. Nous les avons, les applications intelligentes capables de stimuler notre économie et de faire croître notre pays, mais en raison de l'absence d'un cadre législatif adapté et d'actions claires, nous n'avons pas la possibilité de les implémenter.

La puissance concurrentielle ICT belge très moyenne

Les indicateurs technologiques du Global Competitiveness Report 2012-2013 élaboré par le World Economic Forum (WEF) ne sont pas unanimement positifs pour notre pays. Sur le plan de l'innovation, la situation est cependant davantage prometteuse. Dans le Global Competitiveness Report 2012-2013, le WEF compare la puissance concurrentielle de 144 économies dans le monde. Globalement, la Belgique occupe la 17ème place, soit 2 rangs plus bas que l'année dernière. Notre pays est entre autres apprécié pour ses excellents soins de santé et son système d'enseignement. Les faiblesses se situent au niveau de l'efficience des autorités, du système fiscal et du déficit

Plus de pouvoir aux inventeurs

Twitter présente un nouveau type d'accord en matière de brevet, qui réserve à nouveau (majoritairement) à l'inventeur la décision d'utilisation de son brevet.

"La politique d'innovation flamande a encore gagné en complexité"

La politique d'innovation flamande rapporte à celui/celle qui s'y retrouve. Mais la recherche proprement dite est nettement trop compliquée. Une simplification s'avère indispensable. Voilà ce qui ressort de la version provisoire d'un rapport dressé par un groupe d'experts sous la direction du professeur Luc Soete, rapport que le journal De Tijd a pu consulter.

L'Europe injecte 80 milliards dans l'innovation

Oubliez les précédents programmes-cadres européens d'innovation. Horizon 2020 est la nouvelle initiative de la Commission européenne en vue de stimuler l'innovation. Ce nouveau programme uniforme consiste en un fonds de pas moins de 80 milliards d'euros. Selon la Commission européenne, l'objectif d'Horizon 2020 est surtout de simplifier, d'accélérer et d'améliorer le financement européen de la recherche et de l'innovation, et ce en réduisant la bureaucratie grâce à une simplification des règles et procédures. C'est ainsi qu'il y aura un tarif fixe unique pour les coûts indirects et seulement deux pourcentages de financement, respectivement pour les activités de recherche et celles relatives au marché.

La politique d'innovation flamande sous le feu des critiques

Tant l'Inspection des Finances que le secteur même émettent de sérieuses objections à l'égard du fonds d'innovation créé par le gouvernement flamand. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Standaard. Il y a quelques semaines, le gouvernement flamand décidait de créer un nouveau fonds d'investissements dans des spin-offs (émanations) des principaux centres de recherche en Flandre. Concrètement, il s'agit d'un capital de 10 millions d'euros réparti dans des projets des quatre grands centres de recherche que sont VITO, IMEC, IBBT et VIB. L'idée est de veiller grâce à ce fonds à ce que les produits issus des jeunes entreprises (start-ups) puissent être plus facilement commercialisés. Les critiques ne manquent cependant pas vis-à-vis de Sofi ('Spin-Off Financieringsinstrument'), comme le projet s'appelle, peut-on lire dans De Standaard. L'Inspection des Finances a ainsi émis un avis défavorable, car elle y voit des problèmes avec les règles budgétaires européennes - plus particulièrement celle en matière du support d'état - et a aussi des craintes à propos de sa construction juridique. Le Vlaamse Raad voor Wetenschap en Innovatie (VRWI), regroupant les universités notamment, est encore plus critique. Le VRWI se demande ouvertement pourquoi cet argent n'est prévu que pour les centres de recherche et pas pour les universités qui ne recevront aucun soutien pour leurs spin-offs. Il évoque également l'existence d'autres fonds d'investissements tels Vinnof et ARKimedes qui procurent déjà du capital risque.

La Belgique en recul dans l'index d'innovation mondial

La Suisse est le pays qui a l'économie la plus innovante. Voilà ce qui ressort de l'édition 2011 du 'Global Innovation Index' (GII) qui évalue les économies de 125 pays du monde entier sur leurs possibilités et résultats d'innovation. La Belgique se classe pour sa part à la 24ème place, ce qui représente un recul de pas moins de sept rangs par rapport à l'année dernière. Le GII est une initiative de la business-school française Insead et bénéfice du soutien d'Alcatel-Lucent et de la World Intellectual Property Organization (WIPO) notamment. Pour déterminer l'index, la notion d''innovation' est prise dans un sens très large et ne se limite certainement pas à la recherche & développement (R&D) en laboratoire.

Apple, l'entreprise la plus innovante

Le Top 50 des entreprises les plus innovantes au monde est dominé par Apple, selon le magazine américain Fast Company, mais quasiment la moitié de ces entreprises ne sont pas des sociétés ICT.

Innover n'est pas important

Notre pays dépense des milliards d'argent public dans l'innovation. L'idée qu'il s'agit de fonds bien placés, trouve son origine, il y a 30 ans, dans Flanders Technology et consorts.

La politique industrielle flamande mise à fond sur l'innovation

"Il y a des limites à la hausse de la productivité. Il faut donc chercher ailleurs", déclare la ministre flamande de l'innovation, Ingrid Lieten. Tel est aussi le résumé succinct du 'livre vert' sur la 'nieuw industrieel beleid' (nouvelle politique industrielle) (NIB) de la Flandre.