Tout sur Infowars

Après Spotify, YouTube et Facebook, voici qu'Apple souhaite ne plus offrir non plus au présentateur américain Alex Jones une plate-forme sur laquelle il peut propager ses théories du complot. Sur iTunes, cinq de ses podcasts InfoWars ont ainsi été supprimés.

Un nouveau reportage effectué en secret montre que même si Facebook modère son contenu, l'entreprise ne respecte malgré tout pas les règles qu'elle s'est elle-même fixées. C'est ainsi que malgré les plaintes, on retrouve encore sur le réseau social des vidéos violentes d'enfants matraités, et tout semble aussi indiquer que des sites d'extrême-droite peuvent enfreindre les règles pour autant qu'ils soient suffisamment populaires.