Tout sur Infosys

Vishal Sikka n'est plus le CEO de l'entreprise de services IT indienne Infosys. Il annonce lui-même qu'il ne peut plus supporter les critiques dont il fait l'objet.

Le service IT indien Infosys a annoncé vouloir engager aux Etats-Unis dix mille employés au cours des deux prochaines années. Cette décision fait suite à des critiques émises par le gouvernement Trump, selon lesquelles cette entreprise, mais aussi d'autres firmes d'externalisation enlèvent trop d'emplois aux travailleurs américains.

Selon un journal indien, Infosys Technologies souhaiterait supprimer 5.000 postes de travail. La deuxième plus grande entreprise IT indienne doit en effet économiser sur ses coûts d'exploitation.

Selon The Economic Times, le plus grand journal d'affaires d'Inde, l'entreprise belge Clear2Pay a été en juin sur le point d'être vendue au groupe indien Infosys, au top mondial en matière de logiciels bancaires.

S'il faut en croire un récent classement des marques les plus prestigieuses dans le domaine informatique, les prestataires de services indiens classent 4 sociétés dans le top 10.