Tout sur ICO

Facebook a marqué son accord vis-à-vis de l'amende de 500.000 livres, soit quelque 580.000 euros après conversion, qui lui a été infligée pour le rôle qu'elle a joué dans le scandale de confidentialité provoqué par Cambridge Analytica. Voilà ce qu'a révélé le contrôleur britannique du respect de la vie privée ICO. Facebook et le contrôleur ont tous deux abandonné leurs procédures d'appel contre l'amende. L'entreprise ne reconnaît cependant pas sa responsabilité dans cette affaire.

British Airways encourt une amende de quelque 200 millions d'euros pour la perte de données de ses clients suite à une cyber-attaque et ce, malgré une réaction et une communication rapides de la compagnie. Catherine Van de Heyning et Anneleen Van de Meulebroucke se demandent à présent s'il s'agit là de l'approche qui s'impose.