Tout sur IBPT

Le gouvernement fédéral a rédigé la réglementation pour l'arrivée d'un quatrième acteur télécom de manière telle que l'accès sera rendu plus malaisé pour les entreprises ayant la grande ambition d'être actives sur tous les fronts. Cela pourrait faire l'affaire de la belge Citymesh, qui cible en premier lieu les clients professionnels.

La plupart des Belges optent aujourd'hui pour une offre 4-play: un pack télécom comprenant l'internet fixe, la téléphonie fixe, la TV et des services mobiles. Voilà la conclusion tirée par l'IBPT dans son rapport chiffré annuel sur le marché de la communication électronique fixe.

Le surf mobile devient toujours plus rapide en Belgique. La vitesse moyenne de téléchargement en extérieur est de 80,6 Mbps, contre près de 63 Mbps l'année dernière, ressort-il des chiffres annuels du régulateur des télécommunications IBPT.

12,3 exa-octets de données ont été consommés l'année dernière via les connexions internet fixes dans notre pays. C'est plus de la moitié en sus qu'en 2019. Le trafic de données mobiles a aussi grimpé, mais moins que d'autres années antérieures.

Avez-vous reçu ces dernières semaines des messages vocaux d'une Chinoise? Sachez dans ce cas que vous n'êtes pas le/la seul(e). Tout semble indiquer que la ou les bande(s) à cette initiative ont élargi leur champ d'action à l'Europe en général et à notre pays en particulier du fait que les Etats-Unis leur compliquent la vie au niveau du bidouillage de numéros de téléphone.

Plus de 9.000 smartphones ont été infectés par un virus transmis via de faux SMS de bpost invitant l'utilisateur à installer une application, indique mercredi l'Institut belge des services postaux et télécommunications (IBPT) et le Centre pour la cybersécurité (CCB).

Dans l'attente des enchères 5G, les opérateurs télécoms peuvent recourir à des licences d'utilisation temporaires. Mais Citymesh, la filiale de Cegeka, a finalement décidé de ne pas utiliser cette licence pour privilégier désormais son propre spectre.

Les réseaux 4G risquent d'être fortement saturés en heures de pointe à Bruxelles l'an prochain, selon une étude réalisée dans trois grandes villes par l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) publiée lundi. A Liège, ils pourraient être en partie saturés tandis que le risque n'est pas significatif à Anvers.

Le consommateur peut réaliser des économies "considérables", allant jusqu'à plusieurs centaines d'euros par an, sur sa facture de télécommunications en comparant les prix des opérateurs, révèle mardi une nouvelle étude tarifaire, la sixième de ce type, réalisée par l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT).

Même dans des conditions optimales, les enchères de la 5G se feront encore attendre au moins un an. L'organisation tant pratique que juridique prend en effet pas mal de temps. Le problème, c'est que les réseaux actuels arrivent à saturation.