Tout sur IBM

Le géant informatique américain IBM va se scinder en deux sociétés. Afin de se concentrer encore davantage sur ses lucratives activités "cloud", les activités d'hébergement et de gestion de services et d'infrastructures seront transférés vers une nouvelle société cotée en bourse, annonce IBM jeudi.

Tout le monde et tout dans le cloud ? Pas vraiment en fait. Les entreprises font primer le bon sens et installent chaque charge de travail dans l'environnement le plus adéquat. Ce faisant, elles optent pour un mix entre sur-site, edge, cloud privé et cloud public.

Le groupe américain spécialisé dans les technologies IBM s'apprête à réduire fortement ses effectifs en raison de circonstances de marché difficiles dans le cadre de la crise sanitaire. L'entreprise elle-même n'a pas encore communiqué le nombre d'emplois qu'elle allait supprimer mais plusieurs sources ont indiqué à l'agence Bloomberg que des milliers de postes étaient concernés, principalement en Amérique du Nord. Le quotidien Wall Street Journal évoque lui aussi plusieurs milliers de pertes.

Ginni Rometty renonce à sa fonction de CEO d'IBM, mais présidera le conseil d'administration jusqu'à la fin de l'année. Voilà ce qu'a annoncé l'entreprise. Rometty dirigeait le géant technologique depuis 2012 déjà.

Pour la première fois depuis longtemps, IBM peut à nouveau présenter des chiffres positifs. Tant au dernier trimestre que sur toute l'année 2019, l'entreprise a fait mieux qu'attendu.

IBM déclare avoir mis au point le concept d'une technologie de batterie alternative utilisant un matériau issu de l'eau de mer en lieu et place du cobalt. L'entreprise devrait en sortir un prototype d'ici un an.

Google a annoncé avoir atteint le 'suprématie quantique'. Dans un nouveau rapport, l'entreprise explique comment elle a effectué avec son ordinateur quantique un calcul qu'un ordinateur classique ne peut en principe pas réaliser.