Tout sur IBM

Ginni Rometty renonce à sa fonction de CEO d'IBM, mais présidera le conseil d'administration jusqu'à la fin de l'année. Voilà ce qu'a annoncé l'entreprise. Rometty dirigeait le géant technologique depuis 2012 déjà.

Pour la première fois depuis longtemps, IBM peut à nouveau présenter des chiffres positifs. Tant au dernier trimestre que sur toute l'année 2019, l'entreprise a fait mieux qu'attendu.

IBM déclare avoir mis au point le concept d'une technologie de batterie alternative utilisant un matériau issu de l'eau de mer en lieu et place du cobalt. L'entreprise devrait en sortir un prototype d'ici un an.

Google a annoncé avoir atteint le 'suprématie quantique'. Dans un nouveau rapport, l'entreprise explique comment elle a effectué avec son ordinateur quantique un calcul qu'un ordinateur classique ne peut en principe pas réaliser.

Le groupe technologique américain IBM a clôturé le troisième trimestre de l'année sur un chiffre d'affaires en recul. C'est la cinquième fois consécutive que ses revenus régressent. La progression attendue suite à l'entérinement du rachat de l'éditeur de logiciels Red Hat n'a donc pas eu lieu, même si IBM a enregistré de bons chiffres avec sa division 'cloud'.

Il fut un temps où rares étaient ceux qui auraient parié un franc/euro sur la viabilité du mainframe. Ce dinosaure allait avoir toutes les peines du monde à passer le siècle. Or aujourd'hui, cette plateforme informatique paraît toujours pertinente grâce à sa puissance de calcul phénoménale. Mais pour combien de temps encore ?

La toute première édition de Data News est sortie des presses il y a exactement quarante ans aujourd'hui. Comme les trois quarts des membres de l'actuelle rédaction n'étaient même pas nés à l'époque, nous sommes allés fouiller dans les archives pour en savoir plus.

Comment vous protéger contre les ordinateurs quantiques capables de 'craquer' les algorithmes actuels? La sécurité post-quantique signifie que tout doit être révisé, selon Jaya Baloo, l'ex-CISO du géant télécom KPN et spécialiste en sécurisation quantique: "Le problème, c'est que la cryptographie est présente dans tout."

Une fuite de données coûte à une entreprise en moyenne 3,92 millions de dollars, soit 150 dollars par document perdu. Voilà ce qui ressort d'une étude commanditée par IBM Security.

La plupart des gestionnaires d'éoliennes ne disposent pas aujourd'hui d'une vue précise de la situation réelle de leurs installations. La start-up namuroise P4A a dès lors imaginé avec IBM un assistant virtuel à base de cloud et d'IA pour fournir des informations en temps réel sur les performances et les pannes potentielles des éoliennes. Les données de leur application permettent en outre de faire de la maintenance ciblée, ce qui se traduit par une optimisation des performances.