Tout sur Huawei Technologies

En 2012, le professeur de droit américain Anu Bradford a inventé l'expression " l'effet Bruxelles " (" The Brussels Effect ") pour désigner la capacité de l'Union européenne à réguler unilatéralement les marchés internationaux. Nous sommes aujourd'hui entrés dans l'ère numérique dans laquelle les données remplacent la terre, le travail et le capital qui étaient auparavant les principaux facteurs de production économiques.

La plupart de gens sont d'accord sur le fait que les technologies numériques ont joué un rôle crucial pour le fonctionnement de la société pendant la pandémie de COVID-19. De plus, le secteur des TIC a été l'un des principaux succès financiers de 2020, comme l'attestent les prix des actions en forte hausse de ses principales entreprises. Satya Nadella, directeur général de Microsoft, a fait remarquer que son entreprise a accompagné ses clients lors d'une transformation numérique équivalente à deux ans en deux mois seulement ". Cette tendance semble se répandre dans tous le secteur des TIC et l'économie en général. Une accélération rapide de la numérisation de nos sociétés est en train de se produire à l'évidence et elle est même beaucoup plus forte que les prévisions les plus optimistes d'avant la crise.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis avaient un pacte avec le reste du monde. Si tous les pays utilisent le dollar pour les transactions internationales, l'Amérique fournirait la monnaie qui permettrait aux rouages du négoce, de la finance et du commerce internationaux de tourner. Les avantages qu'elle retire de ce système sont à la base d'une grande partie de sa puissance mondiale. Il est toutefois possible que l'ère du dollar fort touche à sa fin, car il semble que Donald Trump et la Réserve fédérale américaine soient décidés à l'ébranler. La chute du dollar américain pourrait même contribuer à l'essor des monnaies numériques, car de nouvelles formes de diversification sont recherchées.

Les technologies émergentes alimentent la nouvelle révolution industrielle à l'échelle de la planète. L'intelligence artificielle (IA) est ainsi devenue, sans le moindre doute, la force majeure qui va déchaîner son plein potentiel.

Dans toute l'Europe, les gouvernements revendiquent un objectif primordial : accroître l'intégration de la technologie numérique dans le quotidien de leurs citoyens. Dans des domaines allant de l'agriculture et la fabrication jusqu'aux soins de santé et à l'urbanisme, l'application des plus récentes innovations est une facette essentielle de la volonté du continent de récolter des gains d'efficience multiples tout en rehaussant le potentiel productif de l'économie européenne. OEuvrant dans l'ensemble des États membres, la Commission Européenne réunit ses objectifs numériques sous la bannière du " Marché unique numérique ". L'idée est ici d'éliminer les barrières d'accès et la réglementation inutiles afin que tous les résidents de l'UE profitent pleinement des avantages offerts par les avancées numériques.

La mondialisation nous a apporté des progrès considérables dans de nombreux secteurs au cours des derniers siècles. Le commerce mondial a permis d'améliorer la prospérité matérielle des gens du monde entier, de plus, les pays émergents et en voie de développement représentent des partenaires commerciaux et des marchés de vente potentiels de plus en plus importants. La mondialisation a renforcé les économies et a amélioré les conditions de vie à travers le monde. Grâce à la mondialisation et à un monde toujours plus connecté, les consommateurs ont désormais le choix parmi une variété de produits sans précédent sur le marché mondial.

De l'invention de la machine à tisser aux smartphones en passant par la révolution industrielle, la technologie a toujours suscité une certaine crainte chez les personnes vis-à-vis de leur utilité ou d'une modification profonde de la société. Outre la perte d'un emploi et la fin de la civilisation, les plus grandes inquiétudes concernent à l'heure actuelle les robots, la numérisation et l'intelligence artificielle. Il y a peu, certains ont même tenté d'établir un lien entre la technologie 5G et la propagation du coronavirus. Les gens ont tendance à projeter leurs peurs les plus intenses sur des choses dont ils dépendent mais sur lesquelles ils n'ont aucun contrôle ou qu'ils ne comprennent pas vraiment.