Tout sur Huawei

L'année dernière, Huawei a enregistré un recul de plus d'un quart de son chiffre d'affaires. Le corona et les sanctions américaines continuent de peser de tout leur poids sur l'entreprise.

Le GSM pliable connaîtra-t-il vraiment le succès ou restera-t-il surtout un étonnant gadget? Nous avons en tout cas utilisé l'Oppo Find N pendant un peu moins d'une semaine pour nous faire une première idée.

Le gouvernement américain a voté une loi empêchant les entreprises qui représentent une supposée menace pour la sécurité nationale, à obtenir de nouvelles licences pour de l'équipement télécom. Les demandes de firmes qualifiées de danger potentiel pour la sécurité nationale américaine ne pourront plus être traitées par la Federal Communications Commission (FCC).

Le gouvernement lituanien met en garde contre les failles de sécurité et les fonctions de censure intégrées dans les téléphones portables chinois. Selon le centre national de cybersécurité de Vilnius, une enquête sur trois smartphones 5G des fabricants Huawei, Xiaomi et OnePlus a révélé quatre éléments problématiques importants en matière de cybersécurité.

Huawei a enregistré une forte chute de son chiffre d'affaires. Ce recul est surtout dû aux sanctions américaines qui ont valu quelques coups durs à l'entreprise qui est à la fois un fabricant télécom et un producteur de smartphones.

Le géant technologique chinois Huawei a officiellement introduit son propre système d'exploitation HarmonyOS hier mercredi. Il y travaillait depuis 2016 déjà, mais son développement s'accéléra, lorsqu'Huawei ne fut plus autorisée à utiliser le système de Google sur ses smartphones et tablettes en raison des sanctions américaines à son encontre.

Le fondateur du géant chinois des télécoms Huawei a appelé ses salariés à accélérer la diversification du groupe, visé par des sanctions américaines qui ont fortement pénalisé ses ventes de smartphones au point de le bouter hors du podium mondial des plus grands vendeurs de téléphones.

KPN déclare n'avoir aucun indice que des clients aient été mis sur écoute dans le passé ou que la firme technologique chinoise Huawei ait dérobé des données de ceux-ci. Selon l'entreprise télécom néerlandaise, aucun fournisseur n'a eu un accès 'non-autorisé, incontrôlé et illimité' à ses réseaux et systèmes.

Le marché mondial des télécommunications dans son ensemble a en 2020 crû de sept pour cent par rapport à l'année précédente. Ce qui est étonnant, c'est que la part de marché d'Huawei a progressé, bien que l'entreprise ait été rejetée de plusieurs pays (occidentaux).

Le groupe chinois de technologie et de télécommunications Huawei travaille sur sa propre voiture électrique. Les premiers modèles pourraient apparaître sur le marché cette année, rapporte vendredi l'agence de presse Reuters, citant des sources anonymes. L'entreprise, qui fait face à des sanctions américaines, réfute avoir un tel projet.