Tout sur Hongrie

La Hongrie est autorisée à imposer le chiffre d'affaires des entreprises télécoms et des commerces de vente au détail. Selon la Cour de Justice européenne, les pays membre de l'UE sont libres d'introduire le système de taxation qui leur convient le mieux et d'imposer une taxe progressive sur base du chiffre d'affaires. Ce jugement pourrait constituer un précédent en matière de digitaxe, comme on l'appelle.

Rui Pinto, le hacker, qui fut à la base des Football Leaks et qui est en détention provisoire au Portugal depuis le mois de mars, est accusé notamment de chantage avec circonstances aggravantes, mais aussi de sabotage d'ordinateurs, comme l'a annoncé hier jeudi le ministère public portugais.

Guy Verhofstadt est contrarié par les règles publicitaires de Facebook. "Il n'empêche qu'elles doivent précisément contrer les abus", écrit Pieterjan Van Leemputten, qui estime que les entreprises internet devraient encore aller plus loin: "Qu'est-ce qui empêche Facebook et Google de mieux contrôler l'identité de chaque annonceur et de nous la communiquer?"

Les batteries pour les voitures électriques deviendront plus compactes et plus économiques dans les années à venir. Il en résultera que l'achat d'une voiture électrique s'avérera bientôt non seulement judicieux pour l'environnement, mais aussi pour le portemonnaie.

Proximus est autorisé à faire utiliser par ses clients certaines applis de "manière illimitée" en ne soustrayant pas leur consommation du pack de données mobile inclus. L'opérateur n'enfreint de ce fait pas la neutralité du net, selon l'IBPT.

Peter Demuynck devient le nouveau directeur général d'Agoria Vlaanderen. Il succédera à partir de 2017 à Wilson De Pril, a annoncé la fédération technologique ce jeudi.

Dans la capitale hongroise Budapest, l'on a érigé une statue en l'honneur de feu Steve Jobs, le co-fondateur charismatique de l'entreprise technologique Apple. Cette statue se trouve dans un parc à proximité de quelques entreprises high-tech.

Le groupe financier d'origine belge 'KBC Banque & Assurance' a mis sur pied deux nouveaux centres de données en Hongrie. Le groupe entend ainsi desservir l'Europe centrale, un marché particulièrement important pour la KBC. Les centres de données sont normalisés sur la base du matériel de Minkels. Dans ce cadre, KBC a également collaboré avec l'intégrateur système Simac. KBC Global Services, le propre département TIC de KBC, a dirigé lui-même le projet ainsi que la construction des espaces. En Europe centrale, la KBC dispose d'un ensemble de 23 centres de données dans 18 immeubles de bureaux répartis dans plusieurs pays. Forte des deux nouveaux centres de données de chacun 2 000 m² (avec une extension facultative jusqu'à une superficie de 3 000 m²), implantés à proximité de Budapest, KBC entend consolider l'infrastructure TIC en Europe centrale en un seul emplacement, avec, il est vrai, un site de remplacement pour la redondance. Concrètement, Minkels fournit 460 racks de centres