Tout sur Hamon

Par crainte de la robotisation croissante, toujours plus de voix s'élèvent pour imposer une taxe sur les robots. Pensons au PS en Wallonie, au candidat à la présidence Hamon en France ou, récemment encore, à Bill Gates. Marc Lambotte, CEO de la fédération technologique Agoria, explique pourquoi ce type de 'taxe-robot' n'est pas la solution.