Tout sur hamande

Aujourd'hui, 46 pour cent des Belges utilisent l'internet mobile. Pour accroître encore ce nombre, le régulateur télécom, l'IBPT, prodigue une série de recommandations au secteur, aux pouvoirs publics, aux utilisateurs et à lui-même.

Jack Hamande devance Luc Hindrycks, l'ancien président, au rang de prétendant n°1 à la présidence du gendarme des télécoms (IBPT) après les tests de capacité du Selor, peut-on lire mercredi dans De Tijd et l'Echo.