Tout sur Grindr

Les données de millions d'utilisateurs de l'appli de rencontres pour homosexuels/bisexuels Grindr ont été en vente pendant des années, selon le journal américain The Wall Street Journal sur base des dires d'initiés. Ces données, dont des informations sur les lieux où ces utilisateurs se trouvaient, ont été collectées via un réseau d'annonces.

La Norvège inflige une amende de 6,3 millions d'euros à Grindr, une appli de rencontres bien connue pour homosexuels, bisexuels et transgenres. L'appli partagerait de manière illégale les données des utilisateurs. Il s'agit là de la plus importante amende jamais infligée dans ce pays pour ce genre de fait.

Les applis qui incorporent des connexions Facebook, transfèrent aussi au réseau social des renseignements sur l'endroit, la date et la manière dont elles sont utilisées. Des applis de rencontres comme Tinder et Grindr notamment, mais aussi des applis à caractère religieux et politique agissent de la sorte.

L'appli de rencontres pour homosexuels Grindr va prendre des mesures plus strictes contre la discrimination dont des utilisateurs font l'objet. Certains homosexuels et bisexuels indiquent ne pas vouloir rencontrer d'hommes noirs ou asiatiques en recourant à des expressions telles 'black=block' ou 'ni chocolat ni riz'.