Tout sur Google

Le géant américain de l'internet Google a annoncé lundi un investissement de dix milliards de dollars (8,8 milliards d'euros) en Inde au cours des cinq à sept prochaines années, pour "accélérer l'économie numérique" du pays de 1,3 milliard d'habitants.

Google a décroché une importante commande auprès du constructeur automobile Renault. Le géant des navigateurs va stocker et actualiser dans le nuage les données provenant des usines, robots et chaînes de distribution de la firme française. Grâce à ces données, Renault espère pouvoir améliorer ses processus de production ou pousser plus avant leur automatisation.

Google a interrompu son projet de proposer un nouveau service 'cloud' en Chine. Le géant technologique américain met également au frigo cette initiative dans d'autres pays 'politiquement sensibles'. Cette décision trouverait son origine dans les tensions géopolitiques en cours, en combinaison avec la pandémie du coronavirus, selon l'agence Bloomberg sur base des dires d'initiés.

Le gouvernement américain envisage de bloquer l'appli de média social chinoise TikTok. Voilà ce qu'a déclaré le ministre des affaires étrangères Mike Pompeo dans un débat sur la chaîne TV Fox News. Les Américains craignent que Beijing exploite l'appli pour diffuser de la propagande et collecter des données, ce que l'entreprise chinoise réfute.

Kongregate, une plateforme de jeux vidéo qui avait connu ses jours de gloire il y a une dizaine d'années avec des jeux Flash, est en pleine restructuration. Le site n'acceptera plus de nouveaux titres et a licencié plusieurs de ses collaborateurs.

Google a conclu des accords avec des fournisseurs de nouvelles en Allemagne, en Australie et au Brésil à propos d'articles journalistiques. Il s'agit de contributions pour un nouveau service d'actualité que le géant technologique entend lancer plus tard cette année. Voilà ce qu'annonce Google sur son blog.

2 star star star star star

Le premier appareil pliable d'Huawei fait du smartphone une tablette rectangulaire. Pas mal du tout pour une première génération, mais l'absence d'Android reste un sacré problème.

Google va ajouter des étiquettes aux images, pour signaler si elles sont trompeuses, un nouvel effort qui s'ajoute à son arsenal de mesures de lutte contre la désinformation.

Via son incubateur Area 120, Google vient de lancer une nouvelle plate-forme destinée à afficher aux utilisateurs les messages postés susceptibles de les intéresser. Le système ressemble un peu à Pinterest, mais il fait davantage appel à l'apprentissage machine.

En ces temps de communication qui semblent dominés par Zoom et Teams, Google y va d'une avancée intéressante. L'entreprise intègre en effet son service vidéo Meet à l'appli Gmail pour Android et iOS, et espère ainsi pouvoir s'emparer d'une part (plus grande) du marché de la visioconférence en plein boum.