Tout sur Galiléo

Il y a de fortes chances pour que les satellites de navigation Galileo qui ont été lancés sur des orbites incorrectes, ne soient plus utilisables.

L'inventeur du GPS exige une interdiction des perturbateurs de son système et réclame des récepteurs GPS plus fiables et l'utilisation d'équipements complémentaires.

Galileo est en bonne voie d'être proposé d'ici deux ans aux Européens en tant qu'alternative plus précise et plus fiable au GPS américain. Voilà ce qu'affirme la Commission européenne ce jeudi suite à la signature de nouveaux contrats portant sur la livraison de satellites et de fusées porteuses. C'est de nouveau l'entreprise allemande OHB qui décroche le principal de ces contrats.