Tout sur fuite de données

La fuite de données chez LaCie suscite des interrogations à propos de délits de fraude dans l'e-commerce, ainsi qu'au niveau du processus de notification aux clients.

Les Belges n'ont pas vraiment confiance dans le fait que les opérateurs télécoms, les banques ou les pouvoirs publics puissent protéger leurs données personnelles. Voilà ce qui ressort du Security Index d'Unisys, une enquête effectuée chaque année auprès de quelque 1.000 Belges.

Après s'être entretenue avec la SNCB, la Commission de protection de la vie privée a décidé que la fuite constitue bien une infraction à la loi et sera donc transmise à la Justice.

Les représentants de la société des chemins de fers belges, la SNCB, qui auront ce vendredi un entretien avec la Commission de protection de la vie privée suite à la fuite de données, allégueront très probablement une erreur humaine comme cause de la divulgation. Voilà ce qu'annonce La Libre Belgique.