Tout sur ftth

L'on peut difficilement appeler cela une véritable surprise, mais le fait est que cette année encore, la Belgique brille par son absence dans le classement Fibre to the Home Council Europe, qui présente un état des lieux du déploiement des connexions à fibre optique ultrarapides jusqu'au living.

En Europe aussi, il est question d'adopter l'internet ultrarapide via la fibre optique (ftth/b), mais il reste encore pas mal de pain sur la planche. Voilà ce qui ressort d'une étude de marché réalisée par Idate.

Le taux de pénétration de la technologie 'fiber to the home' (FTTH) augmente surtout en Europe de l'Est. Des pays comme l'Allemagne, l'Espagne et la Grande-Bretagne ne figurent même pas dans le top 20.

Belgacom envisage d'augmenter les vitesses de téléchargement et de chargement du réseau vdsl2. L'entreprise télécom va à cette fin faire appel à la technologie de vectorisation ('vectoring') d'Alcatel-Lucent qui a été développée par Bell Labs. Voilà ce qu'ont annoncé les deux entreprises lors du Broadband Forum de Paris. La vectorisation est une technologie où les interférences entre les paires cuivrées dans un câble (le 'crosstalk') sont éliminées autant que possible. "Elle utilise les mêmes principes que la suppression du bruit ('noise cancellation') dans les casques utilisés dans les avions par exemple", explique Wim De Meyer, vice president business transformation chez Belgacom.