Tout sur Frances Haugen

Le comité de contrôle de Facebook, l'Oversight Board, va bientôt s'entretenir avec l'ancienne collaboratrice qui accuse la firme de médias sociaux de pratiques non-éthiques. La lanceuse d'alerte Frances Haugen a déclare notamment que Facebook accorde la préférence à son bénéfice plutôt qu'à l'intérêt de la société. Et d'ajouter que l'entreprise à l'initiative de Facebook, Instagram et WhatsApp est si hermétique que même son propre Oversight Board ignore ce qui se passe en interne.

L'avocat de Frances Haugen, la lanceuse d'alerte qui, ces derniers jours, a pris pour cible Facebook, déclare que ses récents reproches ne sont 'que le début' de bien d'autres dévoilements sur la plate-forme sociale. L'ex-collaboratrice 'n'a - et de loin - pas encore tout révélé', a expliqué l'avocat John Tye hier mercredi lors d'un événement en ligne organisé par le journal américain The Washington Post.