Tout sur France Télécom

France Télécom conserve sa participation de 52,9 pour cent dans Mobistar, à court terme du moins. C'est ce qu'a souligné Stéphane Richard, CEO de l'entreprise française de télécommunication, à l'occasion de la présentation des résultats semestriels.

"We have no current plans to sell Mobistar", telle est la déclaration laconique par laquelle le directeur de France Télécom, Olaf Swantee, entend étouffer dans l'oeuf les spéculations à propos de l'opérateur télécoms. Les récentes prises de position de Stéphane Richard, CEO de France Télécom, demeurent une source de spéculations. "En Belgique, en Autriche et en Suisse, nous ne progressons plus", a-t-il déclaré dans une interview accordée à Dow Jones. "Il est dès lors préférable soit d'y faire de la consolidation, soit de quitter ces pays", a poursuivi Richard.

France Télécom remet en cause sa présence en Belgique. C'est ainsi que l'entreprise télécoms française serait à la recherche d'un acheteur pour l'opérateur Mobistar coté en Bourse, dont elle possède plus de la moitié. "En Belgique, en Autriche et en suisse, nous ne progressons plus", déclare l'entreprise. "Il est donc préférable d'y faire de la consolidation ou de quitter ces pays."

Deux collaborateurs de France Télécom se sont suicidés. Voilà ce qu'a annoncé la direction de l'entreprise télécom juste avant le week-end. "La société est sous le choc", a déclaré un porte-parole.