Tout sur France

L'Allemagne déploiera cette semaine son appli de traçage de contacts dans le but de prévenir les utilisateurs à propos d'une éventuelle propagation du coronavirus. Le pays a finalement opté pour une appli Bluetooth sans base de données centrale.

Parmi toutes les maladies, l'épilepsie est l'une des plus difficiles à traiter. Pour baser les soins à tout le moins sur des données claires, la start-up bruxelloise Helpilepsy a conçu un outil, qui enregistre les crises et fournit ainsi au neurologue une vision du problème.

Malgré une proposition de compromis franco-allemande, qui a été présentée en dernière instance, les ministres des finances européens ne sont toujours pas parvenus à s'entendre sur l'introduction d'une 'digitaxe' qui devrait faire en sorte que des géants internet comme Google et Facebook paient davantage d'impôts. Désormais, on cible un accord pouren mars 2019.

L'entreprise aéronautique américaine SpaceX vient de mettre à son compte une triple primeur: elle a réutilisé pour la troisième fois le premier étage de sa fusée porteuse Falcon, afin de lancer avec succès 64 satellites en même temps, un record à l'échelle américaine. Par ce lancement, SpaceX prend en outre place pour la première fois sur le marché en croissance des petits satellites.

L'entreprise française Netatmo - connue pour ses thermostats intelligents notamment - passe entre les mains de Legrand qui étoffe ainsi sa gamme IoT.

Durant la dernière édition de Gamescom, le salon annuel des jeux vidéo qui se tient à Cologne et accueille désormais 370.000 visiteurs, la présence des éditeurs belges de jeux vidéo a été particulièrement remarquée. Mais aussi les éditeurs polonais, néerlandais et français. Preuve qu'une industrie européenne du jeu vidéo commence à sortir de l'ombre des géants américains et asiatiques.

Comment le magasin du futur se présentera-t-il ? Une question à laquelle tente de répondre CGI avec son centre d'expertise de Lille. Thème majeur : tout connecter pour faciliter le 'customer journey'.

Autorités flamandes, universités et entreprises ont signé lundi dans le port d'Anvers un accord de collaboration visant à développer les véhicules autonomes en Flandre. Le premier projet soutenu par la nouvelle plateforme s'appelle "Mahi", un bateau drone mû par l'énergie solaire qui doit traverser l'océan atlantique en mai 2019.