Tout sur FIFA

Electronic Arts a interrompu sa collaboration avec la fédération mondiale de football FIFA au bout de quasiment trente années. Le développeur édite le jeu de foot bien connu FIFA, l'une des séries de jeux vidéo les plus rentables à ce jour.

Les NFT (non fungible tokens ou jetons non fongibles), cette technologie destinée à rendre les fichiers numériques uniques au détriment d'une solide dépense d'énergie, suscitent de plus en plus en plus d'intérêt. C'est ainsi que l'éditeur de jeux Electronic Arts y voit un avenir pour ses produits.

L'éditeur Blizzard a bloqué ce qu'on appelle les 'lootboxes' (coffres à butin) payants à l'attention des joueurs belges. Les Belges jouant à 'Overwatch' ou à 'Heroes of the Storm' ne pourront plus acheter ces coffres. Cette décision a été prise suite à un jugement rendu par la Commission belge des jeux de hasard.

Le producteur de jeux EA lance ce lundi son abonnement Origin Access Premier. Les utilisateurs auront ainsi accès à tous les nouveaux jeux pour PC de l'éditeur et ce, pour quinze euros par mois. C'est là une façon pour l'entreprise de rechercher de nouveaux modèles commerciaux.

La vingtième édition de la RoboCup vient de démarrer au Japon. De jeudi à dimanche, différentes équipes de robots s'affronteront dans le cadre d'un tournoi de football.

La Fifa n'est pas du tout satisfaite d'un compte Twitter du fondateur de l'entreprise Storify, notre compatriote Xavier Damman. Ce compte crée des fichiers gif de tous les buts marqués lors de la Coupe du Monde de football, mais enfreint ainsi les droits d'auteur, selon l'organisation.

Le sort en est (enfin) jeté: l'association internationale de football FIFA va recourir à la technologie de la ligne de but. L'International Football Association Board (IFAB), qui fixe les règles dans le football, a en effet marqué son accord hier jeudi à Zürich. Des caméras seront pour la première fois utilisées pour vérifier si le ballon a bien franchi entièrement la ligne de but lors du championnat du monde des clubs, qui aura lieu en décembre au Japon. La nouvelle technologie sera appliquée également lors de la coupe de la confédération de 2013 et de la coupe du monde de 2014 au Brésil. Tant le système de l'oeil de faucon utilisé au tennis - propriété de Sony depuis l'année dernière - que le système GoalRef allemand (un ballon muni d'une puce) seront autorisés.

A partir du 1er octobre, ce qu'on appelle dans le jargon le FIFA Transfer Matching System (TMS), une banque de données en ligne pour l'enregistrement et le contrôle des transferts de joueurs de football au niveau mondial, sera obligatoire pour tous les clubs.