Tout sur Estonie

Le secteur belge de la technologie et des startups organise le week-end prochain un hackathon baptisé 'Hack the crisis' et inspiré par des initiatives similaires de par le monde. Le but est de juguler la crise corona. Voilà ce qu'ont annoncé mardi soir les organisateurs dans un communiqué de presse. 'Plusieurs équipes collaboreront à distance sur d'importants problèmes économiques et sociaux, tous liés à la crise corona', peut-on y lire.

Chaque technologie génère ses propres problèmes. Dans le cas de la chaîne de blocs, c'est son incroyable complexité. Pour la rendre utilisable pour les entreprises moyennes, la jeune pousse anversoise Arkane Network a développé une plate-forme logicielle qui effectue la transposition du code connu par les développeurs vers la chaîne de blocs.

La France souhaite que ses startups puissent engager plus facilement du personnel non-européen. Elle assouplit par conséquent les conditions du Tech Visa, alors qu'en Belgique, on est plus nuancé en la matière.