Tout sur ESA

Si des astronautes américains veulent de nouveau fouler le sol lunaire d'ici quelques années, ils pourront compter sur de l'aide européenne. L'Europe devrait aussi les aider à revenir ensuite en toute sécurité sur Terre. L'organisation aéronautique européenne ESA a chargé l'entreprise Airbus de concevoir le module ad hoc, dont coût 250 millions d'euros.

La sonde euro-américaine Solar Orbiter a décollé dans la nuit de dimanche à lundi de Floride vers le Soleil, dont elle étudiera pendant la prochaine décennie ces tempêtes chargées de particules qui peuvent provoquer des pannes sur Terre.

L'Europe entend fabriquer un engin destiné à nettoyer l'espace de satellites et pièces superflus. L'ambition est de ramener la quantité de déchets spatiaux dans une orbite autour de la Terre. L'objectif est que la sonde nettoyeuse, baptisée ClearSpace-1, exécute pour la première fois un vol d'essai en 2025.