Tout sur électronique

S'il attend toujours son agrément officiel prévu pour cet été, à l'instar de se concurrents que sont Endenred, Sodexo et E-ve, l'émetteur de chèques repas électroniques Monizze annonce avoir lancé début avril un pilote avec Colruyt.

La nouvelle solution de vote électronique pour le gouvernement tant fédéral que flamand émanera du groupe franco-sud-américain Smartmatic-Steria. Du moins si le prototype et le test de celui-ci s'avèrent positifs. Ce n'est qu'ensuite qu'un contrat-cadre définitif d'une durée de 15 ans sera conclu. La valeur de ce contrat oscillerait entre 150 et 250 millions d'euros. Smartmatic est un spécialiste des systèmes d'e-voting. Cette entreprise a été créée en 2000 au Venezuela et est à présent installée en Barbade. Elle dispose de filiales en Europe: à Londres et à Amsterdam. Smartmatic s'est associée à l'entreprise française de services ICT Steria.

Comme nous l'écrivions sur notre site web début août, la Wallonie pourrait en revenir à un vote papier pour les élections de 2012. Le cahier des charges est attendu cette semaine. La presse francophone s'est étrangement réveillée ce lundi en annonçant à tout va la modification attendue pour les élections de 2012 du mode des scrutins communal et provincial par les électeurs wallons. Fin juillet pourtant, le gouvernement wallon chargeait le Ministre des Pouvoirs locaux Paul Furlan de préparer pour la mi-septembre un cahier des charges relatif à un nouveau système de vote électronique.