Tout sur eandis

Frank De Saer nommé CIO d'Eandis

Le directeur de la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE) et CIO du SPF Économie rejoindra Eandis à l'automne, privant les pouvoirs publics d'un autre grand spécialiste ICT.

Eandis répartit 27 millions euros entre 12 fournisseurs

Le gestionnaire du réseau d'énergie Eandis a signé un accord-cadre à grande échelle avec 12 fournisseurs IT. Le montant de ce contrat s'élève à plus de 27 millions ¤ sur 2 ans et l'accord peut être allongé de 24 mois au maximum. Au total, 32 fournisseurs de services IT avaient rentré une offre pour ce contrat.

Eandis éduque le futur utilisateur d'énergie

La maison 'Living Tomorrow' de Vilvorde lance une exposition interactive ayant comme sujet 'Het energieverhaal van morgen' (l'histoire énergétique de demain), telle qu'Eandis la voit.

Le service clientèle de De Stroomlijn opte pour une infrastructure propre

De Stroomlijn, qui assure la communication avec les clients pour Eandis, TMVW et AWW, achète une nouvelle infrastructure IT chez Dimension Data. En même temps, l'infrastructure pour un centre de contacts sera fournie par Newtel, alors que la néerlandaise Green Valley Solutions livrera un environnement 'unified agent desktop'.

"Le client peut refuser son compteur intelligent"

Les clients ont bien le droit de refuser un compteur intelligent durant le nouveau projet pilote. Voilà ce que déclare la ministre flamande en charge de l'énergie, Freya Van den Bossche, dans une réaction à l'opinion de l'écrivain Marc Reugebrink parue dans le journal De Standaard. Un nouveau projet pilote a été lancé à Gand il y a une semaine. Eandis va déployer 40.000 compteurs intelligents dans toute la Flandre. Ce test doit permettre d'effectuer une analyse des coûts et des avantages à partir de laquelle la Flandre basera sa décision sur la façon dont les compteurs intelligents devront être utilisés ou non. "Au terme d'un premier projet pilote, la décision du gouvernement flamand avait encore été négative, parce que les coûts étaient trop élevés par rapports aux avantages", nous explique Gorik Van Holen, porte-parole de Freya Van den Bossche.

ICT Eandis entièrement 'séparée' d'Electrabel

Eandis a mené à bien son énorme effort en vue de détacher complètement sa branche ICT de sa maison mère Electrabel. Lorsque le marché de l'énergie a été libéralisé et qu'ainsi, Eandis a vu le jour en 2006 en tant qu'opérateur pour les divers gestionnaires du réseau de distribution flamand, l'ICT de cette toute nouvelle entreprise se devait de se séparer de sa 'mère', Electrabel. Eandis devait en effet pouvoir se positionner de manière totalement indépendante vis-à-vis des producteurs et fournisseurs d'énergie. Pour ce faire, Eandis disposait d'un délai expirant fin 2010.