Tout sur e-ve

Deux nouveaux acteurs sur le marché belge des chèques-repas, E-ve et Monizze, se baseront pour leurs chèques électroniques sur un système plus économique que celui des fournisseurs traditionnels. Il en résultera une concurrence plus forte. Voilà ce que déclare l'organisation des entrepreneurs Unizo.

A peine Accor et Sodexo, les deux poids lourds du marché belge, avaient-ils dévoilé leur stratégie en matière de chèque repas électronique qu'un nouvel acteur se profilait à l'horizon.